Henry Dunant
Henry Dunant

Création de la Croix-Rouge Internationale

29 octobre 1863

Après avoir lu « Un souvenir de Solferino », écrit par le suisse Henry Dunant sur les considérables dégâts humains causés par la bataille éponyme, un jeune juriste, président de la Société genevoise d'utilité publique, nommé Gustave Moynier rencontre l’auteur du livre.
Les idées de Dunant donneront naissance à une association d'aide humanitaire qui sera formée de sociétés nationales indépendantes. Le 9 février 1863, Moynier propose à sa société d’examiner les idées d’Henry Dunant. Genève et toute la Suisse romande approuvent très vite l'idée de charité aux victimes de guerres.
L'année de la création de l'association fut organisée une conférence internationale se tenant du 26 au 29 octobre 1863, à Genève. Quatorze gouvernements européens et quelques sociétés philanthropiques furent réunis dans le but « d'examiner les moyens de promouvoir à l’insuffisance du service sanitaire dans les armées de campagne », ainsi que d'officialiser la création de l’association. Aussi, dix résolutions furent prises qui servirent de base pour les futures sociétés humanitaires de ce qui deviendrait la Comité International de la Croix-Rouge. L'année suivante, le 22 août 1864, la Première Convention de Genève fut signée lors d'une nouvelle conférence. Dunant obtint le premier prix Nobel de la paix en 1901 et est considéré aujourd’hui comme le principal fondateur du mouvement de la Croix-Rouge internationale.

Pages :  1