Le suffrage universel en France...
Le suffrage universel en France...

Le suffrage universel en France

L'histoire...

En 1789, aux prémices de la Révolution Française, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen proclame officiellement la souveraineté de la Nation Française. Dans son article VI, elle reconnait à tous les hommes le droit de participer à la formation de la loi. La Constitution de 1793 instaure ensuite le suffrage universel, mais elle n’est jamais appliquée.

Pendant plus de cinquante ans, les différents régimes politiques vont au contraire s’appuyer sur le suffrage censitaire qui n’accorde le droit de vote  qu’aux citoyens capables de s’acquitter d’un certain montant d’impôts. Un système parfaitement inégalitaire qui ne permet qu’aux plus riches de s’exprimer dans les urnes. La population française avoisine les 35 millions d’habitants, mais de fait le nombre d’électeurs ne dépasse pas les 240000 votants.

Le 24 février 1848, la monarchie de Juillet est abolie, et la IIème République est proclamée. L’une des revendications principales de cette révolution est la réforme du mode de scrutin.
Le gouvernement provisoire est formé par une majorité de républicains modérés et quelques socialistes. Le 2 mars 1848, la nouvelle République répond aux attentes du peuple en établissant enfin le suffrage universel. Universel est un bien grand mot, puisque les femmes sont toujours exclues du droit de vote. Les militaires, les membres du Clergé, et les Algériens en sont également exclus.

Les premières élections au suffrage universel se déroulent les 23 et 24 avril 1848. Il s’agit d’élire les membres de la future Assemblée Constituante. Elles sont ouvertes à tous les citoyens français âgés d’au moins 21 ans et domiciliés au même endroit depuis au moins six mois. Cela représente quelques 9 millions et demi d’électeurs.

Mais la République va devenir de plus en plus conservatrice. En mai 1850, la loi exclut du droit de vote tous ceux qui n’ont pas de résidence fixe depuis au moins trois ans. Le nombre d’électeurs passe à 3 millions.

Il faudra attendre 1946 pour que la Constitution de la IVème République accorde le droit de vote aux femmes…

Pages :